Interview de Gaël

17 février 2008 0 Par vincent

Masturbation féminine– Bonjour Gaël, pourriez-vous vous présenter en quelques lignes ?
Bonjour !
En quelques lignes… disons que j’ai 32 ans, que ça fait un peu plus de 10 ans que je fais de la photo (et un peu plus désormais)…
Allez, en racourci, quand j’ai commencé, au siècle dernier, on avait encore des pellicules photos, et même des chambres noires avec des produits polluants nos baignoires. Et puis je suis passé au numérique sans regret, car j’étais nul en tirage, mais j’ai gardé la nostalgie du baryté et des beaux gris…
Depuis, j’utilise uniquement du numérique, mais je ne me prive pas de rechercher des rendus « à l’ancienne », soit en travaillant sur des noirs et blancs, comme dans Voyages Intérieurs, soit sur des couleurs virant au sépia, tout pleins de rayures et de pétouilles, par exemple pour De Hysteria Chirurgica.
En gros, j’ai réussi à recréer numériquement ma mauvaise maîtrise du labo !

– D’où vient cette passion de la photographie ?
Hum… difficile à dire, ça, non ?
C’est pas comme si je pouvais réellement identifier ça… et puis, il faut avouer que ma passion de la photo ne se limite pas à la photo. C’est plus une passion de l’image d’une façon générale – liée en plus à un intérêt pour l’humain.

Déhysteria– Quels sont les photographes ou auteurs qui vous ont le plus influencé ?
Allez, dans le désordre le plus total, et sans tenir compte des disciplines : Joel-Peter Witkins, Dave Mc Kean, Jan Saudek, Marina Abramovic, Jan Fabre, Félicien Rops, Romeo Castelluci, Michel Tournier, Joani Blank, Guy Alloucherie… et bien d’autres (décidément je dois être très influençable).

– Quel matériel utilisez-vous ?
Un Canon EOS 300D pour la prise de vues, un joli iMac (bien sûr) et Photoshop (désolé pour The Gimp, mais j’ai déjà l’autre dans les pattes, j’ai pas le courage de tout réapprendre).
Et peu à peu, une caméra DV, iMovie, et PureData (un logiciel hallucinant pour les installations interactives : ça prend n’importe quoi en entrée – son, boutons, mouvements… – et ça sort tout ce qu’on veut – sons, vidéos, lumières…)

Livre Voyages intérieurs– Parlez nous un peu de votre livre …
J’ai souvent abordé la sexualité féminine dans mon travail. Mais souvent, également, en mixant cela à une certaine violence (pour exemple, De Hysteria, c’est la répression de la sexualité par une autorité médicale très discutable).
Suite à différentes discussions, j’ai donc voulu contrebalancer en parlant aussi du simple bonheur du corps, du sexe, du plaisir…
Pour tenter d’éviter les clichés qu’on colporte tous plus ou moins, j’ai abordé cela presque sous un angle journalistique : en demandant à des femmes très différentes de s’exprimer sur leur rapport à ce plaisir, et en les prenant en photo dans ce moment intime, sans les diriger… presque «  »comme si je n’étais pas là » » (je mets plein de guillements car évidemment la réalité n’est jamais aussi simple).
Ce projet s’est développé pendant un an via un site web, et il a fini par attirer l’attention d’un petit éditeur et devenir un livre – ce qui était mon espoir dès le départ.
Ca s’appelle « Voyages Intérieurs – regards sur la masturbation féminine ». C’est sorti l’année dernière aux éditions Ragage, et c’est disponible sur commande dans toutes les bonnes librairies 🙂 ainsi que sur internet via Amazon : commander le livre.

Gaël– Quels sont vos projets pour la nouvelle année 2008 ?
Une expo à Caen (du 19 janvier au 15 mars, au Petit Lieu Poileboine), très importante pour moi parce que c’est ma première exposition dans un lieu marqué art contemporain.
J’y présente le projet De Hysteria Chirurgica.
Et dans le cadre de cette expo, une performance théâtrale, qui aura lieu en mars, et sur laquelle on a déjà commencé à travailler assez dur… mais je pense que le résultat vaudra les efforts 😉
Ensuite, dormir un peu, et envisager la suite.

– Quelle est pour vous la photographie que vous aimeriez réaliser ?
Celle qui permettra à ses spectateurs de changer rien qu’en la regardant.
Mais c’est pas demain la veille que j’y arriverai 😉

– 3 sites internet d’amis sur le web ?

– 3 sites photos incontournables ?

– Une question que vous auriez aimé que je vous pose ?
Sans doute quelque chose qui sorte de l’image et s’intéresse au fond ? Je suis un peu bavard et j’aime bien expliquer le fond qui sous-tend mon travail (ce que je ne fais que très rarement sur mon propre site).

Son site internet : http://www.voyages-interieurs.20mn.com/