Interview de Matthieu

16 janvier 2008 0 Par vincent

Matthieu photographe– Bonjour Matthieu, pourriez-vous vous présenter en quelques lignes ?
Matthieu, 27 ans, de Paris. J’aime la photo, la musique, les voyages.
Mon histoire avec la photo est commence avec quelques photos de concerts en 2002, mais clairement, ce n’était pas terrible… Puis en 2004, je suis parti faire le tour du monde à vélo avec 2 amis, pendant un an. C’est là que j’ai fait mes plus belles photos et au retour je me suis rendu compte que mes photos étaient un peu plus que de simples souvenirs. J’ai gagné quelques concours avec ces photos et c’est ce qui m’a pousser à continuer.
En 2005, j’ai été embauché en tant qu’ingénieur. Mon métier demande du temps mais il me reste le soir pour faire des photos de concerts. Je me consacre maintenant avant tout à la photo musicale. C’est un travail de longue haleine qui demande de la patience mais ça commence à bien marcher. Mes photos sont plus réussies, j’arrive à avoir plus souvent des accréditations, et je commence à avoir des commandes.

– D’où vient cette passion de la photographie ?
Question simple et difficile à la fois… :o)
Je crois que c’est le plaisir de faire quelque chose d’agréable pour les yeux. De même que les musiciens essaient de créer des sons qui plaisent aux oreilles.
Et quand je vois que certaines personnes sont sensibles à mes photos, ça me pousse à continuer évidemment.

Mademoiselle K– Quels sont les photographes qui vous ont le plus influencé ?
Il y a beaucoup de photographes que j’apprécie et dans des styles très variés. J’aurais du mal à dire que l’un d’eux m’influence plus qu’un autre. Par exemple, j’adore les photos aériennes de Yann Arthus-Bertrand ou les photos animalières de Steve Bloom, mais ce n’est évidemment pas une influence directe pour mes photos de concerts !

– Quel matériel utilisez-vous ?
Je suis très Canon. J’ai un boîtier Canon EOS 30D. J’aimerais avoir un capteur plus grand, comme celui du 5D mais c’est très cher. Mais un jour, oui, un jour, il sera mien. Côté objectifs, après avoir eu quelques Sigma, j’ai désormais les Canon 24-70mm f:2.8 et Canon 70-200mm f:2.8. Le piqué est incomparable, car là ce n’est plus l’objectif qui limite la qualité de l’image mais le nombre de pixels du capteur. J’ai acheté récemment un Rolleiflex 2.8F, un appareil photo moyen format argentique, idéal pour les portraits.

– Quels sont vos projets pour la nouvelle année 2008 ?
Je veux faire plus de portraits, pour avoir plus d’expérience en photos posées.
J’en profite pour proposer mes services à tout groupe musical, musicien, modèle, qui serait intéressé.
J’aimerais aussi diffuser mes photos de concerts dans la presse, mais la concurrence est très dure…
Pour le reste, j’aimerais que 2008 soit une amélioration de 2007 : plus de concerts, plus de photos, plus de parutions !

– Quelle est pour vous la photographie que vous aimeriez réaliser ?
Une grande photo, ça peut être une belle photo, et ça peut aussi être une photo d’un événement exceptionnel (un concert privé par exemple). J’aimerais faire la photo qui conjugue ces 2 qualités.

– 3 sites internet d’amis sur le web ?
Je n’en ai pas vraiement…

– 3 sites photos incontournables ?

Matthieu photo– Une question que vous auriez aimé que je vous pose (et sa réponse) ?
– Es-tu professionnel ou aimerais-tu le devenir ?
– Aujourd’hui je ne suis pas professionnel car je ne vis pas de la photo, mais je ne suis pas amateur non plus dans la mesure où je vends quelques photos. Disons que je suis semi-pro.
Pour l’instant je continue comme ça, j’y trouve mon compte. On reparlera dans plusieurs années de ne faire que de la photo mais je sais que c’est un milieu difficile. Il y a beaucoup plus de photographes de mariage que de photographes de musique…

Et une autre : « ta plus grande fierté ? »
La pochette de l’album des BB Brunes, « Blonde Comme Moi ».