Interview de Stéphane Bourson

8 avril 2008 2 Par vincent

Bourson bijoux Bourson oeil Bouche gros plan

– En quels termes qualifieriez-vous votre travail photographique ? Quelle est votre vision de la photographie ?
Difficile de qualifier son propre travail mais je dirais qu’il est en permanente évolution. Je ne veux pas comme beaucoup de photographes m’endormir sur mes lauriers dans le fait de répéter quelque chose que j’ai réussit une fois. Alors tout en restant moi même j’essaye de me « renouveller dans la même chose », trouvant une nouvelle image dans quelque chose que j’ai deja fait.

– Enfant, étiez-vous passionné par la photographie ? Rapidement, quel a été votre parcours jusqu’à aujourd’hui ?
Mon père a toujours été un photographe amateur averti, mais les paysages m’ont jamais vraiment interessé. Mais dès que j’ai été adolescent j’ai commencé à photographier mes copines.. à 18 ans j’ai été animateur de colo et la j’ai animé des ateliers photo et vidéos pour des enfants de 3 à 17 ans, à la fin des vacances nous avons fais une expos et on m’a proposé d’animer des ateliers adulte, j’étais vraiment très mauvais. A la même période j’ai découvert le net dans un cyber tout au début avec des modems 28k et j’ai créé une association internationale modèle photographe, celle-ci a pris beaucoup d’ampleur, au point ou la société itis m’a engagé pour créer le site itisphoto que nous connaissons. Voilà mes débuts.

– Avez-vous toujours une idée précise du résultat final lors d’un shooting ou vous le faites au feeling ?
Non j’essaye de travailler sur un thême mais à part pour les commandes, je m’adapte au moment où je vois le modèle et en discutant avec mon équipe.

– Une fierté personnelle ?
Etre totalement Autodidacte. Aujourd’hui j’aimerais juste suivre des cours de retouche photoshop, mes peaux ne me plaisent pas.

Bourson starter Bourson roller Bourson métro

– Avez-vous en tête une séance photo qui ne s’est pas passé comme prévu, ou un shooting qui vous as particulièrement marqué ?
Une séance qui n’es pas dans mon book, mon shooting avec annie Cordie, c’est la premiere fois que le modèle dirigeait ma séance. C’est vraiment une grande dame et j’ai bien rigolé.

– Sur quels critères vous basez-vous pour le choix de vos modèles ? Quelle démarche doit faire un modèle pour poser pour vous ?
Je crois que j’aime que le modèle me fasse confiance et s’abandonne à moi. Aujourd’hui je demande presque à tous mes modèles de faire du nue et pourtant je n’en fais quasi jamais, mais ca m’évite d’être limité si je sens que j’ai besoin que le modèle soit torse nue.

– Quels sont vos projets ?
Me trouver un studio photo à moi en région Parisienne ou Belgique , ou carrément les 2.

– Quel matériel utilisez-vous ?
En se moment un 1DS Mark II, et quelques vieux objectif mais mon chouchou le 105 macro. Et des flashs prophoto, mais je peux utiliser n’importe quoi.. récemment me suis amusé a revenir à mes bases éclairage a la bougie, hallogène etc…

– Proposez-vous des formations ou des stages de perfectionnement ?
Oui je fais des stages privé pour des photographe ou des clubs photos.

Beauté Bourson

– Des sites dignes d’intérêt …
j’aime beaucoup :

Pour voir la réalité du monde de la photo de mode beauté pub professionnel : http://www.lebook.com/fr/

– Je vous laisse le mot de la fin …
Faites une image, ne photographiez pas le modèle.