Oct 26 2011

Interview de Déborah Atlan

Publié par à 21:35 dans Interviews de photographe

– Bonjour Déborah, pouvez-vous vous présenter brièvement?
Bonjour, je m’appelle Déborah j’ai 25 ans et je suis parisienne. Je suis une passionnée d’art en général. Mais j’ai un penchant pour le cinéma et la photographie. Je suis diplomée en audiovisuel. Niveau professionnel j’aimerais continuer dans l’audiovisuel tout en percant dans la photo.

– Si ce n’est pas trop indiscret, quel est votre source de revenu? Faites-vous de la vidéo et de la photo à titre professionnel ?
Pour le moment je n’ai pas de source de revenus fixe. En ce qui concerne la vidéo j’ai travaillé comme pro pendant mon stage de fin d’études, depuis je cherche, et pour la photo je fais quelques seances rémunérées. Je me suis inscrite cette semaine en tant qu’auto-etrepreneur.

– Quels sont les ingrédients selon vous pour réussir et percer dans ce milieu?
Je pense que la passion et l’investissement comptent beaucoup. Ca n’est pas un milieu facile mais si on a la passion et qu’on tient le coup je pense que les efforts payent toujours. Après un peu de talent joue aussi mais c’est tellement subjectif. Bien sur il y a aussi le facteur « contacts » qui est très important, il est difficile de se faire connaitre, alors les reseaux sociaux et le bouche à oreilles sont nos meilleurs alliés.

– Quelles sont les qualités que vous mettriez en avant, histoire de vous démarquer des autres?
Très difficile comme question! 😉 Je pense que ma 1ère qualité est la créativité et le bon contact. Le contact est surtout important quand on désire faire des photos de mode ou des portraits, que ça soit de famille ou individuel. Il est primordial que le modèle se sente à l’aise. Une complicité doit se créer entre le modèle et le photgraphe, que la personne se sente sublimée, c’est comme ca qu’on obtient les meilleures photos.


– Etes-vous plutot directive lors d’un shooting ou laissez-vous le modèle s’exprimer librement?
C’est vrai qu’au début je n’avais pas confiance en moi et mes séances étaient un peu brouillon. Maintenant j’essaye de les préparer à l’avance, penser au thème, à la tenue vestimentaire et au lieu pour réflechir à des poses. En général la séance est coupée en 2 parties. Une partie où je suis assez directive, ce qui met aussi en confiance le modèle, la personne se laisse porter. Plus on avance dans la séance, plus nous sommes tous deux à l’aise et je laisse le modèle se détendre et prendre des initiatives.

– Avez-vous un style propre, une marque de fabrique?
Il est difficile de trouver un style particulier. Ce qui compte pour moi c’est de sublimer une personne ou l’objet que je veux mettre en valeur. Il est vrai que j’aime beaucoup le monde un peu fantaisie, girly… J’aimerais beaucoup que mes photos racontent une histoire.

– Citez un shooting qui se démarque des autres par ce qu’il vous a proccurer comme satisfaction.
Le Shooting le plus marquant pour moi est mon shoot avec laetita et florent. C’etait mon 1er shooting avec de vrais « clients », et en plus c’était une séance maternité. J’avais beaucoup de stress en m’y rendant, et même pendant la séance. Mais je suis extrement contente du résultat que nous avons obtenu. La future maman avait tendance à ne pas s’aimer en photos et elle était très contente, ce qui a été une réelle satisfaction pour moi. Comme le contact est bien passé elle va me recontacter pour les photos de naissance. Je trouve ça génial, je suis la progression de toute la petite famille, je ne fais pas que photographier un instant de leur vie, je les suis et partage leur bonheur. C’est très enrichissant.

– Citez-moi 3 photographes que vous souhaiteriez mettre en avant.
Je suis très fan du travail de Julie de Waroquier que tout le monde connait maintenant mais elle a un talent fou. Il y à aussi Amandine Ropars qui est un peu mon mentor. Elle m’a beaucoup aidée à mes débuts et encore maintenant dès que j’ai des doutes ou des questions je la consulte car c’est une superbe photographe. Et j’ai aussi un petit faible pour Cetrobo qui à un monde très particulier et complétement décalé qui nous transporte à chaque photo.

– Qu’avez-vous demandé cette année au papa noël?
Je n’ose pas lui demander car c’est la crise en ce moment :). Mais s’il lit dans mes pensées il sait que je reve d’un Objectif FishEye 10mm et d’un bon objectif macro. Du canon 7D aussi mais la c’est trop demander. Par dessus tout j’aimerais que mon travail plaise à de plus en plus de monde et pouvoir m’épanouir dans le monde de la photo.

– Quels sont les sites sur lesquels vous passez le plus de temps sur internet?
Facebook et Deviantart sans aucun doute. J’essaye d’agrandir mon réseau et me faire connaitre grace à facebook. Et sur deviant je cherche sans cesse de l’inspiration et aussi des textures pour photoshop. Je passer aussi pas mal de temps à chercher des tutos pour photoshop.

– Merci Déborah pour cette discution, je vous laisse les mots de la fin, un message à faire passer peut être?
Alors voilà une citation que j’aime beaucoup : « Une photographie, c’est un arrêt du coeur d’une fraction de seconde. » [Pierre Movila]

Avez-vous apprécié cet article?

2 commentaires

2 commentaires pour “Interview de Déborah Atlan”

  1. Patrick le 23 Déc 2011 à 2:17

    Bonjour Déborah,
    J’aime beaucoup votre style direct et vos lumières intimistes.
    Du beau travail.
    Cordialement,
    Patrick.

  2. objets publicitaires le 13 Juin 2012 à 14:21

    Chouette travail! Continu comme ca 🙂

Ecrire un Commentaire