Interview d’Amandine Ropars

11 avril 2011 5 Par vincent

Le miroir d'aliceLe miroir d’aliceKey in the handKey in the handHeure de la lectureHeure de la lecture

AmoureusementAmoureusementI want to stay a childI want to stay a childIn a dreamIn a dream
– Bonjour Amandine, pouvez-vous vous présenter à mes lecteurs ?
Alors j’ai 20 ans, je fais de la photo depuis environ 3 ans. J’habite en bretagne et j’ai toujours été attirée par l’art depuis toute petite, quels que soient les arts : musique, peinture…

– Avec quel matériel avez-vous commencé ?
Alors j’ai un sony alpha 200 avec un 18-200mm. C’est le même appareil que j’utilise depuis mes debuts dans la photo, c’est vrai que si je pouvais j’aimerais beaucoup avoir un boîtier 24×36 mais bon pour l’instant avec mes petits moyens. Pour l’objectif je trouve le 18-200 idéal pour moi car il est très polyvalent. Je dispose aussi d’un petit Flash externe, petit et très legé, mais très peu encombrant et pratique pour les mariages!

Douceur du soirDouceur du soir– Quels ont été tes premiers modèles?
Alors je dirais que mes premiers modéles on été les personnes de mon entourage, des proches qui ont eu la gentillesse de bien vouloir poser pour moi. Ensuite j’ai eu quelques modéles en mettant des annonces en ville, c’était des filles que je ne connaissais pas du tout, mais le courant est très bien passé et il y en a une notament, Johane Bocher, avec qui depuis j’ai beaucoup collaboré. Et finalement on a évolué ensemble et on continue toujours à faire des séances.

– Comment abordez-vous un shooting photo, avez-vous une idée bien précise de la mise en scène ou laissez vous une part d’improvisation au modèle?
Déjà, cela dépend du style de shooting que je fais. Pour les photos de mode ce sont des idées bien précises dès le début , avec un décors, des vêtements, un maquillage une coiffure et souvent quelques idées de pose de départ. Cela dit il y a toujours une part d’improvisation et c’est ce qui donne parfois des résultats inatendus et très intéressants. J’aide les modèles et je les dirige au mieux. Une fois qu’elles sont à l’aise et que j’ai fait toutes les poses que j’avais en tête je les laisse poser à leur manière .Par contre quand il s’agit de shooting plutot « portrait » j’essaie de capturer quelque chose de plus naturel chez la modèle et donc là, il y a beaucoup plus d’improvisation.

– Pensez-vous en faire un métier? Comment voyez-vous l’avenir?
Ahahah LA question ! Et oui ça fait un an que j’y pense. Pour l’instant je me prépare à passer le C.A.P photo en candidat libre en juin. Ensuite je verrai pour me mettre à mon compte. C’est un grand saut que j’ai pas encore osé faire mais une chose est sûre, c’est que je ne vois pas l’avenir sans être photographe et qu’un jour ou l’autre je finirai forcément par franchir le pas 🙂

– Malgré votre jeune âge, vous avez déjà un certain style dans vos photos. Comment se démarquer des autres photographes?
La fille aux bonbonsLa fille aux bonbons Alors c’est une longue histoire. J’ai commencé par faire beaucoup de shootings de mode. Et je dirais que ces 6 derniers mois ont été pour moi une vraie remise en question. J’ai fait beaucoup de photos d’objet pendant cette période dans le but de chercher toute la poésie qu’y pouvait se dégager dans les objets du quotidien. Là, j’en suis venu à la conclusion que finalement je voulais faire véhiculer dans mes images quelque chose de poétique, dans un univers un peu rêveur. Depuis quelques temps, je cherche de plus en plus à faire de mes photos de vraies compositions et mises en scène artistiques. Je ne sais pas comment on pourrait appeler ce style mais j’aime les choses douces, belles, féminimes, poétiques, qui donnent envie de rêver, mais de façon totalement contradictoire à cela j’aime aussi l’univers glauque de Tim Burton et d’Alice aux pays des merveilles. Alors j’essaie de trouver un équilibre entre les deux, mais ce n’est vraiment pas facile. Pour l’instant j’essaie de trouver mon style mais c’est un peu le parcours du combattant car il y a tellement de styles différents qui me plaisent 🙂

– Restons dans cet univers magique, si un djinn vous demandait d’exhausser 3 voeux, quels seraient t-ils?
Je demanderais la paix dans le monde ratatouille!! Référence à « avez vous deja vu » hihi, heu non plus sérieusement je demanderais la paix dans le monde, pouvoir un jour me rendre au pays d’Alice, et apprendre à voler et flotter dans les airs 🙂
Car en ce moment aussi, j’essaye de faire des expériences photographiques en lévitation en apesanteur et ça me serrait bien pratique!

– Pouvez-vous nous citer 3 ou 4 sites internet sur lesquels vous passez du temps?
Il y en a un qui me vient à l’esprit, vraiment, je dirais deviantart. En ce moment je me suis calmée mais il m’arrivait d’y passer 5h par jour facilement à explorer et découvrir des galeries d’artistes!

Chocoloate for youChocoloate for you– Quelques photographes( et site internet) à nous faire découvrir ?
Le probléme c’est qu’à mon avis, vous devez très probablement déjà les connaître , et ils sont tellement nombreux! Il y a mademoiselle julie de waroquier que j’aime vraiment beaucoup, Alex Stoddard que j’ai découvert cette semaine et dont je suis tombée amoureuse.
J’ajouterais aussi Alexandra Sophie , parce que j’aime beaucoup son approche photographique!

– Aurais-je oublié une question à laquelle vous auriez aimé répondre?
Si vous m’aviez demandé quel est le prochain objet que je vais mettre en scène dans mes photos, je vous aurais répondu un magnifique carrousel musical que je viens tout juste d’avoir ! Je trouve cet objet d’une grande beauté, plein de magie et de poésie 🙂

– Merci beaucoup Amandine,  je vous souhaite une très bonne continuation ainsi que de réussir dans vos futurs projets. Je suivrai cela avec attention 🙂
Merci à vous 🙂