Interview d’Emmanuelle

28 mars 2008 1 Par vincent

– Bonjour Emmanuelle et merci d’avoir répondu à mon invitation. Comment êtes vous venue à faire modèle ? Avez-vous rencontrer beaucoup de difficultés sur votre chemin ?
Je suis modèle depuis un peu plus de deux ans maintenant…La photo m’est venue à une période ou je n’allais pas vraiment bien, ou j’avais besoin de quelque chose pour retrouver confiance en moi et exorciser beaucoup d’angoisses. Je recherchais quelque chose de nouveau… C’est par le biais d’une amie qui était elle-même modèle que j’ai découvert cette activité. J’ai fait une première séance, et depuis le virus ne m’a jamais quittée ! La photo est une formidable thérapie et un moyen d’expression génial !

Les difficultés pour ma part se sont peut être plutôt trouvées du côté de mon entourage, pour qui au début il n’a pas été forcément facile d’accepter que je sois modèle, et qui s’inquiétait beaucoup… Mais avec le temps, cela s’atténue et mon entourage s’est bien rendu compte que la photo était essentielle pour moi…

– Comment se déroule une scéance type avec un photographe ?
Il n’ y a pas de séance type… Chaque séance est différente car chacune est une nouvelle rencontre. J’apprécie les photographes avec qui il y a un réel échange humain, avec qui il est possible d’élaborer un vrai projet à deux. Je suis sans cesse en recherche de nouvelles collaborations de qualité, un critère essentiel ! Une séance est un moment d’échange, un moment de rencontre artistique et humaine, un grand partage entre des gens passionnés. C’est un petit peu un moment hors du temps, où la création n’a pas de limites, une fusion des idées et des envies artistiques. Avant une séance, j’aime prendre le temps de bien discuter avec le photographe pour installer un climat de confiance et réfléchir ensemble à la prise de vue. Pendant la séance, j’aime qu’on prenne le temps, qu’on ne soit pas minuté, que l’échange soit réel et que chacun apporte en quelque sorte sa pierre à l’édifice. Et après une séance, j’apprécie les photographes qui donnent des nouvelles ! Ceux avec qui je peux échanger sur les images réalisées ensemble, et qui « n’oublient pas » le modèle une fois que le shooting est passé…

– Quels sont les pièges à éviter ? Des recommandations pour de jeunes modèles débutantes ?
Je leur dirais surtout de faire très attention à elles… de sélectionner soigneusement leurs collaborations, de se renseigner sur les photographes qui les contactent, que ce soient auprès de modèles qui ont posé pour eux ou bien d’autres photographes… de ne pas tomber dans les trop nombreux « miroirs aux alouettes » de ce milieu… et de bien savoir ce qu’elles veulent, notamment en définissant clairement les projets et en mettant des limites à ce qu’elles ne veulent pas faire (nu artistique par exemple) pour ne pas avoir de mauvaises surprises.
Et surtout de laisser parler leur cœur et leur passion…. L’essentiel étant de se faire plaisir !

– Que vous apporte votre métier ?
Ce qui me caractérise ? la passion… je m’investis énormément dans les projets qui me tiennent à cœur. Et je crois que la photo c’est cela, pouvoir rencontrer des gens passionnées qui partagent cette envie de création artistique. Ce sont toujours de belles rencontres, tant photographiques qu’humaines ! Certains photographes avec qui j’ai travaillé sont devenus de véritables amis.

– En parcourant votre CV artistique, j’ai trouvé une jeune femme très volontaire qui a déjà aquis beaucoup d’expérience.Pouvez-vous nous faire partage une ou deux expériences dont vous êtes très fière ?
Comme je le disais je suis modèle depuis un peu plus de deux ans, j’ai réalisé de nombreuses séances photo pendant ce laps de temps, que ce soit avec des photographes amateurs ou professionnels.
J’ai pu participer à des expositions surtout sur la région lyonnaise et parisienne, et travailler sur des catalogues (les bijoux Arome Pastel, la collection de bijoux en latex créée par Katvoodoo…)
J’ai également obtenu quelques parutions (Maximal, Chasseur d’Images …).J’ai récemment été publiée dans le livre de François Benveniste, « Glam reporter » aux éditions Ragage, dans lequel 4 pages me sont consacrées.
Tout me passionne !

– Avez-vous déjà pensé à passer de l’autre côté de l’objectif ?
Oui, bien sûr, je pense que la plupart des modèles se posent cette question un jour ou l’autre… et viendra le moment où cela se fera peut-être ! en tout cas, j’aimerais vraiment essayer. Je pense que pouvoir être des deux côtés de l’objectif, c’est vraiment complémentaire !

– Avez-vous des projets ou des envies particulières que vous souhaiteraient réaliser ?
J’ai l’idée d’écrire un conte photographique, j’y réfléchis depuis longtemps, j’ai envie de mêler l’écriture à la photo. Mais je ne sais pas encore si ce projet verra le jour, et surtout de quelle façon , c’ est encore très vague !… D’une manière plus générale, les projets se font un peu comme ils viennent, au fur et à mesure des envies et au gré des rencontres…
J’ai déjà quelques collaborations prévues de façon concrète, et d’autres thèmes sur lesquels je suis en pleine réflexion, parce qu’ils ne sont pas toujours facile à mettre en œuvre pour accorder tout le monde surtout lorsque c’est un shooting qui nécessite maquilleuse, coiffeuse, styliste et décor… J’aimerais aussi profiter de cet été pour faire de nouvelles séances en extérieur, avec une belle lumière. Pourvu que la météo soit au rendez-vous cette année!

– Quelques sites de photographes et/ou de modèles que vous admirez ?
Bruno Bisang , Andy Julia, Gabriele Rigon pour les photographes… mais ce ne sont pas les seuls, je passe un temps fou sur Internet à surfer sur les sites de photo, c’est vraiment une ambiance dans laquelle j’aime me plonger et une source d’inspiration pour la suite.

Pour les modèles, je n’ai pas spécialement de sites en tête, c’est un peu plus complexe… mais très souvent au hasard du Net je tombe sur des sites de grande qualité avec des modèles qui ont un charisme certain !

– Une questions que j’ai oublié de vous poser (et sa réponse) ?
Peut être le style de photos que je préfère regarder… (et que je préfère faire !)

J’apprécie tout particulièrement le portrait, parce que c’est dans le portrait qu’on se retrouve le plus et qu’on peut faire passer le plus d’émotions. On dit souvent à raison que les yeux sont le miroir de l’âme… La lingerie pour le coté sensualité, mêlant les courbes et la dentelle, je trouve que c’est ce qu’il y a de plus féminin. Mais également le glamour, et de façon générale les photos artistiques à la mise en scène travaillée et réfléchie, ainsi que les photos à thème.

Pour ce qui est du décor, j’apprécie surtout les photos en intérieur et extérieur. Mais le studio est une bonne idée pour du travail sur de la lumière, des photos de détails, qui se focalisent vraiment sur le modèle et ne nécessitent pas de « composition » avec un décor particulier. Tout dépend du thème, parfois un décor s’impose pour que la mise en scène soit complète !

– Merci beaucoup 🙂
Merci à vous pour cette interview !

Depuis cette interview Emman est passée de l’autre côté de l’objectif et est devenue photographe. Venez voir son travail sur :