Interview d’Alexandra

1 mars 2010 13 Par vincent

Alexandra« Cat’s Corner » de Boetti– Bonjour Alexandra, racontez-nous brièvement votre parcours de modèle.
Bonjour, je suis devenue modèle un peu par hasard, suite à un évènement de ma vie qui m’a poussée vers le besoin de me revaloriser. Je devais me prouver que j’étais capable de faire quelque chose qui m’avait toujours attirée, que je pouvais moi aussi être jolie, partager de nouvelles choses, découvrir via une nouvelle passion une nouvelle facette de ma personnalité. J’ai donc répondu à une petite annonce trouvée sur le net. Par chance je suis directement tombée sur un photographe que je trouve très doué et il m’a permis d’avoir rapidement des photos de superbe qualité. J’ai vite pris goût à la pose et grâce à ces photos les portes se sont ouvertes très vite, j’ai eu directement la chance de poser pour certains photographes connus comme Boetti, Eric Bonzi, Emmanuel Poncelet pour ne citer qu’eux. Depuis les choses avancent de + en + vite, une séance en entrainant une autre, mon nom a tout doucement traversé la Belgique et j’ai la chance de pouvoir à l’heure actuelle recevoir des tas de propositions intéressantes et, luxe ultime, maintenant je peux choisir avec qui j’ai envie de « bosser ».

– Vous est-il arrivé de faire comme on dit de « mauvaises rencontres »? Ou tout simplement, avez-vous été déçu par certains photographes qui au final ne correspondaient pas à vos attentes ?
Oui bien sûr, mais par chance c’est très peu arrivé. J’essaie un maximum de me protéger, de mettre certaines personnes au courant de l’endroit où je suis, de qui me shoote, de l’heure à laquelle je suis censée rentrer, etc… mais ça n’exclu pas les mauvaises surprises qui sont, pour la plupart du temps, des malentendus. Coté « déception », c’est arrivé aussi. Au début je voulais absolument qu’on me « capte », donc j’ai shooté avec n’importe qui histoire que tôt ou tard on retienne mon nom. Erreur de débutante.
Strass« Strass(h) » de Philippe BlazyWind me up« Wind me Up » de Emmanuel Poncelethot« Hot stuff » de Boetti
– Aujourd’hui, est-ce que cette passion est devenue un métier ou bien est-ce une activité annexe?
J’ai un « vrai » métier ^^ Mais cette activité en a entrainé une autre. Depuis quelques jours je suis également danseuse.

– Comment se passe vos shootings désormais? Est-ce que vous démarchez certains photographes ou c’est eux qui viennent vers vous? Effectuez-vous une sélection? Si oui, sur quel(s) critère(s)?
Ca dépend. Je reste fidèle à certains photographes car avec le temps nous avons acquis une belle complicité, on sait exactement ce que veut l’autre et d’office on sait que les images seront à la hauteur de nos espérances. Mais il m’arrive aussi de tomber sous le charme du travail d’un « inconnu » et de le contacter pour une collaboration. J’ai des demandes quotidiennes mais c’est sûr qu’à un moment donné il faut faire un choix et j’essaie de garder, tant que faire se peut, une certaine qualité d’images. Je n’ai pas vraiment de critère défini. C’est surtout une question de feeling face à une photo, je suis touchée, ou pas. Puis évidemment les photos doivent rester artistiques et ne pas tomber dans la facilité de la vulagrité.
kingdom of heaven« Kingdom of Heaven » de Florence d’Elle
– En quels termes vous qualifiriez-vous?
Oula, c’est compliqué ça… Disons que j’aime surtout l’idée de pouvoir être une personnalité différente lors de chaque séance. Bon, je reste fidèle à mes 1ères amours, les photos glamour (pas de charme pitié, je trouve ça hyper péjoratif), et donc pour me définir je pourrais dire quelque chose comme un mélange de glamour et d’érotisme avec un bon coté rock-punk.

– La pluspart des photos que je vois sont faites en studio. Avez-vous posé en extérieur?
Oui c’est arrivé mais ce n’est pas ce que je préfère. La lumière est toujours plus compliquée à gérer, c’est pas toujours facile de batifoler en talons hauts dans un champs de maïs. Puis faut dire que dans notre beau pays il est TRES difficile de programmer une séance à long terme vu le temps habituel. Et malheureusement vu mon planning je suis obligée de bloquer mes séances des mois à l’avance.

– Avez-vous une séance en tête particulière de part son originalité, une anecdote, son résultat, votre complicité … ?
Oui, j’ai en tête une séance faite dans un tube de plexiglas (serie Exit de 600 dpi) où plus je bougeais plus le tube se resserrait. Vers la fin j’étais limite au bord du coma mais les photos sont très chouettes et je le referai avec plaisir s’il le faut. Puis évidemment je garde toujours bien en tête ma toute première séance de nu (série Belly dancer de Boetti). C’est particulier la 1ère fois quand même 🙂
belly dancer« Belly Dancer » de Boettiexit« Exit » de 600 dpi
– Quels conseils donneriez-vous à une jeune modèle?
Faire très attention, se renseigner auprès d’autres filles quand elle débute et qu’elle ne connait pas le photographe. Puis ne faire que des photos qu’elle sera encore en mesure d’assumer dans 10 ans. Mais surtout: se faire plaisir. Tout le monde y gagnera.

– Pouvez-vous me citer 3 sites sur lesquels vous surfez régulièrement, 3 sites de modèles et 3 sites de photographes que vous aimeriez nous faire découvrir ?
Seulement 3? Alors je vais beaucoup (trop) sur facebook. Il faut dire que depuis que j’y suis mes contacts « pro » ont augmenté de manière impressionnante. Je suis également souvent sur le forum « âme et lumière », histoire de soumettre mes images à la critique (constructive). Puis depuis peu je suis pas mal connectée sur le site des pinuprincess car mes 1ers sets y seront bientôt diffusés. Pour les sites des modèles/photographes, il m’est impossible d’en choisir 3. Ce serait d’une certaine manière dénigrer les autres et j’en ai vraiment pas envie. Le monde de la photo est beaucoup plus ouvert qu’on ne pourrait l’imaginer (en tant que modèle en tout cas) et je n’ai pas envie de devoir choisir, désolée…

– C’est tout à fait compréhensible Quels sont vos projets pour cette année 2010?
J’essaie de me diversifier un maximum, ne plus rester confinée dans les photos glamour et tester autre chose: le bodypainting, le lightpainting (projection d’images sur le crops, voir la série « Hybrid » de Jefta Hoekendijk (ci dessous)). J’accepte tous les projets hors du commun qu’on me propose (à peu de choses près). Je suis depuis peu, comme dit + haut, une Pinuprincess également. Je commence la danse, ça risque de me prendre pas mal de temps, puis bon…si je pouvais retrouver une super bon groupe de rock et me remettre à chanter, le pied serait total!!!
relight me« Relight Me » de Boettihybrid« Hybrid » de Jefta Hoekendijk (Body Lighting)scottish attraction« Scottish Attraction » de 600 dpinot that innocent« Not that Innocent » de Igor Maréchalpure« Pure » de Florence d’Elle
– Merci beaucoup Alexandra, c’était un réel plaisir de t’interviewer. Bonne continuation pour la suite.
Merci à vous pour votre intéret.

Vous trouverez plus d’informations et de photos d’Alexandra sur les sites suivants :