La photographie subjective

11 octobre 2010 5 Par vincent

Photo subjectiveKalio m’a contacté cette semaine pour me présenter son travail et exposer sa démarche personnelle. J’ai pensé que cela pourrait intéressé des adeptes de la photographie subjective.

Merci pour votre proposition d’écrire sur un sujet. En fait je côtoie le monde de l’image depuis une vingtaine d’année mais l’aspect qui m’attire depuis le plus depuis une dizaine d’année est assez personnel comme les photos que vous pouvez voir sur mon site ; je peux donc plus vous parler de ma démarche personnelle, qu’un sujet général sur la photo.

Les séries que je trouve remarquables sur votre site sont celles qui sont créatives et graphiques dans des univers artistiques très personnels.

J’utilise l’appareil photo comme outil artistique pour révéler des instants de la réalité qui nous échappent uniquement du fait de la valeur du temps et du mouvement. Si l’on joue sur ces paramètres, le contre jour, le mouvement ou la vitesse, le monde nous apparait naturellement totalement différent et onirique. KalioAinsi, je me plais à penser que ces images existent mais il s’agit d’une réalité que nous ne voyons pas et qui pourtant s’impriment sur un outil des plus codés et pixélisés. Cet autre point de vue est fascinant, non? A travers ces images je vois une autre vision du monde plus souple et poétique. Des états d’âmes qui transpirent des corps en mouvement, des silhouettes gracieuses et évocatrices.
En tant que mère de famille je suis souvent très ancrée dans le concret de notre monde et en photographiant la rue, les hommes et les femmes, j’y vois un autre monde qui nous échappe et nous apporte un décalage original de nos visions habituelles.
Des traces, des intuitions, des effluves d’un monde bien réel qui forment des tableaux modernes.

Voila Vincent, ma réalité du monde de la photo….

Je suivrai dorénavant régulièrement vos rubriques qui mettent en valeur des photographes atypiques.