5 conseils essentiels pour la photographie de paysage

26 octobre 2012 13 Par Franck Vitetta

1. Amusez-vous

Lorsque vous êtes dans un endroit photogénique et que la météo ou des éléments extérieurs ne sont pas propices à un bon cliché, l’attente peut être longue et ennuyeuse. Votre voyage risque d’être gâché par votre anxiété et votre impatience. Détendez-vous, ayez confiance en vos capacités.

Vous ne pouvez pas battre Mère Nature. Si vous vous mettez au bon endroit au bon moment, tôt ou tard, la chance vous sourira. Les meilleures photos viendront naturellement et vous en serez d’autant plus fier.

2. Trouvez de nouveaux paysages

Il est tentant de se diriger vers les points de vue bien connus immortalisés par les générations précédentes de photographes – Yosemite en Californie, Belvedere en Toscane – Evitez les cartes postales, essayez plutôt de trouver quelque chose d’unique.
Les idées se forgent dans votre imagination et votre regard de photographe. Vous en serez fier dans les années à venir car vous aurez quelque chose à raconter!

3. Utilisez un trépied

Un bon trépied est indispensable pour ma photographie de paysage, il me permet de travailler en basse lumière et atteindre la profondeur de champ maximale sans sacrifier la qualité en augmentant la sensibilité (ISO). Il engendre également une approche plus réfléchie de la composition.

4. Ralentir

On a souvent tendance à se faire happer vers des attractions touristiques. Peu importe le temps que vous passerez, dites vous bien que vous ne pourrez pas tout voir. Mieux vaut ralentir, se tenir un peu à l’écart et surtout observer la lumière qui s’offre à vous sur plusieurs jours. Vous pourrez ainsi mieux définir les moments opportuns pour faire une photo de paysage réussie. Personnellement, je me suis imposé une règle de manière à rester au moins trois jours à chaque étape du voyage.

5. Ayez un plan

Ne vous attendez pas à descendre de l’avion et obtenir des clichés grandioses. Effectuez vos recherches avant de partir: quel moyen de transport allez-vous privilégier? Où allez-vous rester? Pour combien de temps? Essayez de ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre: vous voulez être derrière l’objectif, pas traîner dans les salles d’embarquement ou en voiture.

Bien sûr, quel que soit votre plan, le premier contact avec la réalité risque de le modifier, mais il faut un point de départ et un ensemble d’objectifs.

Frank Vitetta est un blogueur Web pour HouseTrip, un des meilleurs endroits au passage pour chercher des locations d’appartement à Bordeaux.