Test du nouveau Pentax K-m

1 novembre 2008 3 Par vincent

L’agence Henry Conseil m’a fait l’honneur de m’envoyer en avant première le tout nouveau réflexe numérique de chez Pentax, le K-m. J’ai donc testé ces derniers jours cet appareil très bon marché (proposé à 499€ avec son zoom 18x55mm). Je remercie par cette occasion Geoffrey qui m’a aidé dans l’analyse et la réalisation de quelques photos d’illustration.

Pentax K-mPentax K-m de dessusPentax K-mPentax K-m de facePentax K-m de dos

Ne vous attendez pas à une analyse ultra fine de toutes les fonctionnalités de l’appareil. J’expose juste en tant que photographe amateur mon ressenti et mon avis qui, je l’espère, vous permettra de vous faire une opinion au sujet de ce nouveau Pentax.

  1. Apparence générale
    Le Pentax K-m est très compact, léger mais d’une apparence plutôt robuste. Il se prend très bien en main grâce à un galbe de poignée prononcé. Les boutons et mollette de réglage sont à la bonne place, bref l’ergonomie du boitier est réussie.
  2. Fonctionnement général
    L’allumage de l’appareil est très rapide. Je veux dire par là que vous pourrez prendre une photo presque instantanément si l’appareil est éteint.
    Un voyant vert s’allume dès la mise en marche de l’appareil. Même si c’est pas des plus esthétiques c’est bien efficace et vous évitera d’oublier de mettre votre appareil photo sur off.
    L’écran de contrôle est large et de bonne facture (2,7 pouces et 230000 pixels). Toutes les informations utiles apparaissent à l’écran (ouverture, vitesse d’obturation, sensibilité, mode…) dès que vous commencez à presser sur le déclencheur. Une bonne note pour une touche spéciale « ? » (la touche aide) qui permettra aux débutants d’avoir des explications et des aides sur les menus.

    Toutefois, on regrettera l’absence du liveview (vraiment dommage vue la qualité de l’écran et de sa largeur). Les informations à l’écran (fond bleu) sont très lumineuses et peuvent nuire et gêner le photographe lors de la prise de vue.

  3. Fonctionnement avancé
    Elliott pris avec le Pentax K-mUn bouton AF de mise au point est bien pratique. Il simule la demi-pression du déclencheur.
    On note la présence d’un détecteur de poussière qui une fois enclenché indique précisément les poussières éventuelles qui sont sur l’objectif.
    Il est possible de développer ses fichiers RAW directement sur l’appareil. Un bon point pour les personnes désireuses de ne pas développer numériquement leurs photos via un ordinateur. Toutefois ce n’est pas très fiable étant donné que l’écran LCD ne restitue pas correctement les couleurs (aucun écran LCD ne le permet).
    Le Pentax K-m donne au photographe la possibilité de modifier chaque photo en appliquant des filtres numériques, une fois le filtre sélectionné on peut continuer à prendre des photos avec ce dernier. Toutefois cela accroit substentiellement le temps d’exécution pour les calculs d’où une certaine lenteur entre les prises de vues.
  4. Prise de vue
    L’appareil permet de monter la sensibilité jusqu’à 3200 iso! Le bruit numérique étant très important à 1600, je vous laisse le soin d’imaginer à 3200.
    En prise de vue manuelle, l’ouverture en miliseconde passe de 1/1000 à 1/1500 puis 1/2000 puis 1/3000 puis 1/4000. Impossible d’avoir une ouverture plus précise intermédiaire.
    On notera aussi une lenteur lors de l’exécution, surtout concernant le format Raw.
    Le mode rafale est très décevant. Impossible de prendre plus de 5 photos d’affilées, un calcul de 15s est nécessaire pour retranscrire les données sur la carte mémoire.

    Elliott rafale 1Elliott rafale 2Elliott rafale 3Elliott rafale 4Elliott rafale 5

  5. Conclusion
    Ce réflexe numérique Pentax K-m est un très bon appareil pour les débutants grâce en particulier à toutes les aides qu’il propose (explication des menus, changement de la balance des blancs en visuel etc…).
    Mais cet appareil sera aussi très utile pour les personnes ne connaissant pas le post traitement numérique puisqu’il propose de modifier chaque photo (couleurs, exposition, filtres etc…) directement sur l’appareil. Vous pourrez effectivement développer vos fichiers RAW sur l’écran LCD du K-M.
    Les allergiques aux ordinateurs seront sûrement très heureux de pouvoir passer au numérique sans toucher la moindre souris!
  • Acheter le Pentax Km sur Rue du Commerce au prix de 414,95€ (Objectif DA-L 18-55mm inclu) .
  • Crédit photos : nihilistnoise

*

Ils en parlent aussi sur :