Epson R3000 : test d’imprimante

10 mai 2011 9 Par vincent

Billet indépendant rémunéré
Epson R3000La toute dernière imprimante photo A3 de chez Epson est sortie très récemment. Je viens d’avoir l’occasion de tester la R3000! Ne vous attendez pas à un test technique des plus poussés, tels qu’ils peuvent être fait par des professionnels. Je souhaite juste vous la présenter, donner mon avis d’amateur, ce que j’ai trouvé de bien et de moins bien concernant cette imprimante.

Présentation de l’Epson R3000

Comme vous pouvez le voir par vous même sur les photos (ou la vidéo), cette imprimante est un peu imposante (normal vu qu’elle imprime en A3) mais relativement compacte, un design sobre et soigné qui m’a bien plu. La bête fait quand même 15Kg.
Elle est livrée avec un support permettant l’impression d’étiquette cd ainsi que ce qu’il faut pour imprimer sur rouleau papier.
La qualité première mise en avant par l’équipe d’Epson est l’impression en noir et blanc (3 cartouches y sont dédiées!). Les impressions monochromes sont à la hauteur, c’est le moins qu’on puisse dire. Nous le verrons un peu plus loin dans l’article.

Mise en marche

J’ai pu tester la connexion wifi, l’écran led de l’imprimante indique clairement la marche à suivre pour la configurer. Bien entendu, n’attendez pas à ce que la R3000 imprime instantanément dans ce mode si le poids des photos est imposant! Il faut un certains temps pour transférer les Mo de l’ordi vers l’imprimante. Un branchement via USB2 résout ce petit laps de temps, à vous de concilier praticité et efficacité.
Concernant l’encre, il vous faudra pas moins de 9 cartouches de grande capacité 25,9ml dont 2 pour le gris et 2 pour le noir (une pour le noir photo et une pour le noir mat). A noter bien évidemment que vous pourrez utiliser soit l’un soit l’autre, mais vous devrez si vous changez le style de noir permuter les cartouches. Malheureusement l’imprimante ne comporte que 8 têtes d’impression. Du coup, un petit conseil pour éviter une consommation d’encre due à la purge, évitez de changer trop souvent le type de papier photo 😉

Configuration impression

Pas évidente de premier abord mais attention, l’impression à ce niveau n’est pas fait pour un débutant. Vous l’aurez compris, pour bénéficier de toute sa puissance vous devrez préalablement bien étalonner l’écran, l’imprimante… ce qui n’est quasiment jamais le cas pour le « tout public ». Mais comme l’Epson R3000 est dédiée aux amateurs confirmés ou professionnels de l’image cela ne devrait pas poser trop de soucis. N’hésitez pas à faire quelques tests d’impression sur du papier photo A4. Le pilote d’impression est complet mais faites des tests avec les différents réglages de votre logiciel (du genre Photoshop, Lightroom…). J’ai eu personnellement quelques petits problèmes (mauvaises couleurs, problème à l’impression) car ces réglages n’étaient pas les bons. Il faut bien veiller à choisir le bon type de support papier (auquel cas l’imprimante risque par exemple de rayer le papier) et une bonne gestion de la couleur (risque de couleurs palichones). Une fois que votre process est bon, vous ne devriez rencontrer aucun soucis.
N’hésitez pas à cocher « Vitesse rapide » avec une qualité photo 1440dpi (le résultat sur papier standard comparé à la qualité 5760dpi n’est pas visible par contre le temps d’impression est 3 fois plus rapide).

L’impression

J’ai personnellement trouvé l’impression assez rapide compte tenu de la qualité finale. Comptez environ 3 minutes pour imprimer au format A3. La finesse d’impression est impressionnante, rien à envier par rapport à certains laboratoires photo. Le plus marquant est pour le noir et blanc, les tonalités bien respectées, bref, du bon.
Le papier ordinaire se charge par le haut tel que le Premium Epson SemiGloss ou le Premium Glossy. Le papier fineart ou cartonné, plus fragile ou épais (jusqu’à 1,3mm) s’insère par l’avant. Prévoyez toutefois un dégagement à l’arrière de l’imprimante
© Alimage© Antoine Tatin

Verdict

J’ai apprécié la qualité de l’impression notamment pour le noir et blanc. J’ai bien aimé le design, la connexion wifi. J’ai regretté un peu la complexité de configuration (dûe à mon inexpérience en la matière). Le prix de l’imprimante, du papier et des consommables est assez onéreux, c’est un produit qui s’adresse clairement à un public averti de photographes.
Une solution particulièrement intéressante pour celles et ceux qui veulent un tirage très rapide et de qualité à proposer à la clientèle, par exemple pour des photographes événementiels (photos de noël, de plage, de mariage…).

Logo Epson

Remerciements

Je remercie Fabrice de la société Epson France pour m’avoir prêté l’imprimante Epson Stylus R3000 et pour ses conseils techniques.
Je remercie Stéphanie et le photographe Antoine Tatin pour m’avoir envoyé quelques clichés grand format pour ce test.