Sandra Guadagnino : L’intimidité du photographe

15 août 2008 1 Par vincent

Intimidité épeePrésentation :

Née le 14 avril 1977 à Marseille, Sandra Guadagnino est auteur photographe pro et infographiste.

Passionnée par la photo bien sûr, la musique, le spectacle, l’informatique, le sport, le cinéma, la gastronomie , elle se spécialise dans les portraits et réalise aussi des nus artistiques en ombres/lumières et des reportages sportifs et évènementiels (concerts), ainsi que des books pour modèles/comédiens…

Pour en savoir un peu plus sur sandra et son travail vous pouvez aller sur son site photo :www.sg-photos.book.fr

Sa série « L’intimidité du Photographe », qui sera présente au restaurant Le France, place de la loge, lors du Festival de la photo VISA OFF à Perpignan du 30 août au 13 septembre 2008, devrait être exposée à Londres également, dans une galerie d’art, pour mi septembre… d’autres expositions sont en projet pour 2008 et 2009 ainsi qu’un livre photo.

Mini interview :

– Qu’est ce qui vous a donné l’envie de faire ce métier de photographe?
J’ai toujours eu une passion pour l’image et l’art depuis petite sans un jour penser en faire mon métier même si j’ai toujours voulu être dans une branche artistique!!!

… C’est le hasard des rencontres qui m’a permis d’avoir une formation accélérée « sur le tas » ; Cela m’a permis d’apprendre les techniques de base, de me faire « l’œil », apprécier l’image et sa composition, la lumière, l’art de sublimer un modèle, de capter un instant fort lors d’un évènement sportif, d’un concert, créer une ambiance…rencontrer des artistes, tout ça m’a donné envie de franchir le cap et de me lancer dans ce métier.

JujuDepuis le boum du numérique, ce métier est souvent dévalorisé, a cause de « faux tographes » qui se disent artistes parce qu’ils ont les moyens de s’offrir un appareil pro et qu’ils font des photos en noir et blanc! … Ils se servent de cet art comme excuse pour se rincer l’œil…

Être photographe ne se résume pas à « viser et shooter »!!! C’est un art…

– Que recherchez-vous chez un modèle?
Je n’ai pas une recherche particulière… c’est un coup de cœur… c’est comme ça que je fonctionne… le feeling… quelque chose de fort et d’intense dans le regard, une présence, de l’émotion…

Sinon la motivation et le perfectionnisme de l’image que l’ont veut montrer de soi sont pour moi les qualités primordiales que doit avoir tout modèle!

Se contenter de l’a peu près ou du moyen dans ce métier ce n’est pas possible!

– Le mot de la fin
Merci a tous les modèles homme et femme qui m’ont fait confiance à mes débuts, qui continuent de me suivre … à mes amis photographes ou non, et a toutes les prochaines rencontres photographique a venir!!!